Vous venez d’emménager dans une copropriété et vous rêvez d’aménager un espace cosy sur votre balcon, terrasse ou loggia pour profiter de bons moments dès le printemps venu, mais voilà en copropriété certaines règles et obligations doivent être respectées. Les règles d’aménagement de l’espace sont définies par le règlement de copropriété il faut donc s’y référer.

Plantes en pot, jardinières, plantes grimpantes pour un petit écrin de verdure, oui mais…

En théorie vous avez le droit d’intégrer de la végétation à condition de respecter des règles de sécurité, de na pas dénaturer l’aspect extérieur de la copropriété et sans que cela soit une gêne pour votre voisinage. Quelques exemples :

  • Vos jardinières doivent-être suspendues côté intérieur des balustrades et vos végétaux en pot ne doivent pas être trop lourds pour des raisons de sécurité.
  • L’arrosage des plantes doit être réalisé avec modération pour éviter d’inonder votre voisinage.
  • Les plantations doivent être taillées régulièrement et si vous optez pour des plantes grimpantes il est préférable d’avoir recours à un treillage ou des tuteurs pour éviter d’abimer les murs de façade.

Pour isoler votre espace du voisinage vous pouvez être tenté d’installer des brises-vues, claustras ou cannisses, cela est possible mais attention à la hauteur, là encore ces installations ne doivent pas être inesthétiques ou encore priver de lumière vos voisins, sous peine que l’on vous demande de les retirer.

Faire sécher son linge en plein air est-il autorisé ?

Pas toujours, et ce pour des raisons d’esthétisme et d’hygiène ! Là encore se référer au règlement de la copropriété. Généralement cela est toléré dès lors que le matériel utilisé est discret et sécurisé. Préférer les séchoirs mobiles de petites tailles aux pieds lestés.

Et les grillades ?

Faire des grillades sur sa terrasse est rarement interdit mais il est indispensable de consulter d’une part la réglementation de la commune ainsi que  le règlement de copropriété qui peut vous indiquer le type de barbecue autorisé. En effet bien souvent l’utilisation des appareils électriques est privilégiée, le charbon de bois et le gaz pouvant être plus dangereux pour la copropriété (risques d’incendies). Enfin, veillez à ne pas trop enfumer vos voisins et à ne pas abîmer sol et façade lors des utilisations.

Paraboles et Antennes TV

N’installez rien sans en avoir informé le syndic, celui-ci devra poser la question en Assemblée Générale. En effet en vertu du droit de chacun à pouvoir accéder à l’information, et donc à la télévision, vous pouvez légalement installer une antenne ou une parabole mais l’AG pourra déterminer l’endroit de l’installation (votre balcon ou le toit de l’immeuble…).

Vérandas, SPA et autres équipement plus imposants

Fermer une terrasse pour en faire un espace à vivre supplémentaire ou bien se détendre en barbotant dans un spa peuvent en faire rêver plus d’un, mais ces cas sont plus complexes.

Au préalable il faudra vous assurer que cela est techniquement réalisable, ces équipements sont lourds et la structure de votre balcon ou terrasse n’est peut-être pas adaptée, il faut étudier les plans et réaliser une étude par un expert.

Si c’est techniquement possible, il vous faudra ensuite obtenir l’autorisation du syndic, de l’architecte de la copropriété puis faire voter votre projet en Assemblée Générale.

Dans le cas d’une véranda le parcours ne s’arrête pas là, si celle-ci a une superficie inférieure à 20 m² vous devrez déposer une déclaration préalable de travaux au service d’urbanisme de la mairie, et si la superficie est supérieure à 20m², un permis de construire sera également demandé.

 

Retenez que pour aménager vos espaces extérieurs vous devez vous référer au règlement de copropriété, selon les cas interroger le syndic, et que les règles relèvent bien souvent du bon sens et du savoir-vivre ! 

Vous souhaitez plus de conseils pour mieux vivre dans votre logement ? N’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter ci-dessous.