Pourquoi ? C’est la question qu’il faut impérativement se poser avant d’investir ! Investir dans l’immobilier locatif peut répondre à plusieurs objectifs :

  • Préparer son départ à la retraite et avoir un revenu complémentaire

  • Loger ses enfants pendant leurs études

  • Transmettre un patrimoine

Améliorer ma future retraite

Vous pensez déjà à préparer votre retraite ? Vous avez certainement raison. Avec les incertitudes qui pèsent sur les régimes obligatoires, vous êtes de plus en plus nombreux à chercher des solutions pour bénéficier d’un complément de retraite.

Le moyen le plus efficace est la location immobilière : être propriétaire d’une résidence principale et disposer d’un autre bien mis en location permet d’avoir un revenu mensuel complémentaire.

En finançant l’achat d’un bien immobilier destiné à la location grâce à un emprunt, les loyers que vous percevrez vous permettront, dans un premier temps, de couvrir tout ou partie du remboursement de vos échéances de prêt.

Essayez, dans la mesure du possible, de faire coïncider la fin de votre prêt immobilier avec la date prévisible de votre départ en retraite. Plus vous vous y prenez tôt, plus vous pourrez emprunter sur une longue durée, plus les mensualités seront faibles, et moins votre effort financier sera important.

Une fois votre prêt remboursé, à la retraite, vous aurez le choix entre :

  • Conserver le bien pour bénéficier de revenus complémentaires réguliers.

  • Conserver le bien pour l’occuper en tant que résidence principale ou secondaire.

  • Revendre le bien et récupérer un capital.

Loger les enfants pendant leurs études

Bon à savoir ! La loi Pinel, dont l’objectif est de favoriser l’investissement locatif, permet de louer à ses enfants, tout en continuant à bénéficier du système de défiscalisation attractif.

Cet avantage doit cependant respecter certaines obligations :

  • L’enfant majeur ne doit pas être rattaché au foyer fiscal des parents investisseurs.

  • Il ne doit pas dépasser les plafonds de ressources en vigueur.

  • Il ne peut pas bénéficier des différentes aides au logement (APL, ALS…)

  • Le montant du loyer doit être limité en fonction de la zone d’éligibilité.

En revanche, la durée de la location peut se faire sur quelques mois ou sur la durée totale de l’engagement de location prévue (6, 9 ou 12 ans).

Transmettre un patrimoine à mes ayants droits

Acheter un logement pour le louer est une bonne manière de se créer un patrimoine que vous pourrez transmettre à vos ayants droits. Chaque parent, âgé de moins de 80 ans, peut transmettre à chacun de ses enfants une donation d’une valeur ne dépassant pas 100 000 euros tous les 15 ans. Au-delà, l’administration fiscale vous attend au détour avec des droits de succession et de donation.

Vous avez également la possibilité de transmettre séparément l’usufruit (jouissance du bien) et la nue-propriété de vos biens. L’acte est établi par un notaire, ce qui vous confère l’usufruit et accorde la nue-propriété à vos ayants droits. En tant que détenteur de l’usufruit, vous pouvez habiter les lieux ou récolter les loyers. À votre décès ou à une date donnée, votre droit d’usufruit revient naturellement aux ayants droits sans droits de succession.

Le démembrement immobilier implique des frais de notaire et l’administration fiscale détermine elle-même la valeur de la nue-propriété, en fonction de l’âge de l’usufruitier.

Retrouver nos programmes éligibles au dispositif Pinel >>> https ://www.imoja.fr/investir/bien-a-investir/