Vous avez acheté un bien immobilier en vue de le louer ? Comment faire ? Quelles sont les contraintes ? imoja fait le tour du propriétaire et vous propose quelques conseils.

Les documents contractuels

Avant l’achèvement de la construction de votre logement, renseignez-vous auprès de l’ANIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement)  par exemple pour rédiger, à partir d’un modèle, votre contrat de bail dans le respect des normes juridiques imposées. En effet, afin de sécuriser la relation contractuelle entre le bailleur et le locataire, la loi ALUR du 24 mars 2014 a instauré des contrats types de location (loi du 6.7.89 : art. 3, art. 8-1, III et art. 25-7). À ce contrat de location, devront être annexés des documents obligatoires tels que le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique), l’ERNT (État des Risques Naturels et Technologiques. Vous devrez également vous procurer un modèle d’état des lieux (à remettre au locataire au moment de l’entrée dans le logement) et un modèle de quittance (justificatif de paiement du loyer).

Le type de location

Il est essentiel également de définir le type de location que vous souhaitez proposer. En effet, les conditions ne sont pas les mêmes et les contrats diffèrent s’il s’agit de la location d’un logement nu ou d’un logement meublé, d’une location saisonnière ou d’une location en résidence principale. Là encore le site de l’ANIL sera une aide précieuse.

Le montant du loyer

Définir le montant du loyer sera de votre ressort également. Il sera libre et en cohérence avec les prix du marché dans le cas d’une location. Plus vous serez informé et mieux vous pourrez positionner votre bien correctement par rapport au marché locatif de votre région. Le loyer médian pratiqué dans votre secteur géographique est diffusé par votre préfet dans le cadre de la loi ALUR et de l’encadrement des loyers. Dans le cas d’un achat avec le dispositif Pinel, les loyers sont encadrés et soumis à conditions de ressources. Le tableau ci-dessous indique les montants au m² applicables.

Zone Pinel

Barème Pinel 2022

Zone A Bis

17,55 € /m²

Zone A

13,04 € /m²

Zone B1

10,51 € /m²

Zone B2 & C

9,13 € /m²

Pour connaître la zone dans laquelle se situe votre bien, vous pouvez vous rendre sur le site du service public Simulateur zonage

La visibilité de votre offre

Avant même de faire visiter votre appartement, vous devez réaliser une annonce claire, exhaustive et agrémentée de belles photos. Privilégiez les moments opportuns de la journée : un après-midi ensoleillé fera meilleur effet ! Le but, c’est évidemment de donner envie aux locataires potentiels de visiter votre logement à louer ! Par ailleurs, ne vous limitez pas dans le descriptif : nombre de pièces, étage, exposition, ascenseur, cuisine séparée, etc. Choisissez ensuite une plateforme d’annonces en ligne et publiez. Vous pouvez aussi afficher votre annonce, informer votre réseau … Bref, toute communication est bienvenue ! Veillez également, dans le cas d’une location Pinel, à indiquer les plafonds de ressources à ne pas dépasser ; vous éviterez ainsi les visites inutiles.

Vous éviterez la vacance locative 

> Si vous veillez à entretenir régulièrement votre logement et entamerez dès que constatées les réparations nécessaires

> Si vous faites le ménage de façon rigoureuse et vérifiez que tous les équipements fonctionnent

> Si votre locataire a envie de s’installer, c’est que vous avez fait pour lui comme pour vous !