Les déchets organiques, c’est 30 % du contenu de la poubelle, soit environ 100 kg par habitant et par an !

Or ces déchets, par un processus de décomposition naturel, produisent un humus très riche qui sera plus que bénéfique pour vos plantes. Retour à la terre, la boucle est bouclée ! Ça vous tente ? On vous explique …

Pour quoi faire ?

Composter,

  • c’est réduire le contenu de sa poubelle, c’est ça de moins à traiter par les collectivités locales

  • c’est éco-responsable, la famille gère ses déchets de façon autonome

  • cela permet la production d’un fertilisant pour nourrir les plantes. Plus besoin d’acheter de terreau !

Comment faire un compostage simple ?

Achetez un composteur d’appartement (15 à 20 litres pour une famille de 4 personnes) ou lancez-vous dans un « DIY » (vous trouverez de nombreux exemples sur le Web). Un contenant à compost de la taille d’un seau permet de lui trouver une place facilement dans la cuisine, sous l’évier par exemple.

 

Il doit posséder un couvercle étanche pour limiter les odeurs désagréables et ne pas être exposé à une trop forte chaleur (+25°C). Après une semaine, vous pourrez récupérer le jus de compost pour enrichir l’eau d’arrosage des plantes. Au bout d’un mois, vous obtiendrez du compost.

Quels déchets y mettre ?

    • Matières humides, riches en azote

      • ~ Épluchures de fruits et légumes crus

      • ~ Fleurs coupées, fanées

      • ~ Marc de café et sachets de thé en papier

      • ~ Restes de pain écrasés

    • Matières sèches, riches en carbone

      • ~ Feuilles mortes

      • ~ Essuie-tout blanc

      • ~ Coquilles d’œufs écrasées

      • ~ Sciure et copeaux de bois

  • Ne pas mettre :

  • ~ Sacs plastiques même biodégradables

  • ~ Sauces, graisses et huiles

  • ~ Coquilles de crustacés

  • ~ Terre et sable

  • ~ Restes de poisson, de viande et os (cela attire les parasites !)

Source : https ://www.compostaction.org/compostage/pourquoi-composter

Le lombricompostage, une autre façon de composter

Dans le lombricompostage, ce sont les vers (les Eisenia) qui font tout le boulot et ils sont ravis ! Vos déchets organiques de cuisine sont ainsi valorisés en lombricompost, un terreau très riche et en « thé de compost », engrais pour vos plantations.

Découvrez le lombricompostage