Aujourd’hui, moins de 6 ménages français sur 10 sont propriétaires de leur logement. Un taux qui reste bas par rapport à nos voisins européens. Si posséder son chez-soi est le rêve de tous, devenir propriétaire reste souvent un vœu pieux … En 2019, grâce au lancement des premiers programmes immobiliers en BRS (Bail Réel Solidaire), ce vœux peut devenir réalité !

Un nouveau dispositif pour faciliter l’accession à la propriété

Face à une envolée des prix immobiliers et une pression fiscale toujours plus forte, de nombreux Français ne se risquent pas à contracter un emprunt immobilier, de peur d’impacter trop lourdement leur pouvoir d’achat. La crainte de voir son budget réduit par des mensualités trop élevées pousse souvent les potentiels primo-accédants à renoncer ou à reporter leur projet immobilier.

Dans ce contexte, la création de l’Organisme Foncier Solidaire (OFS) en septembre 2018 à Rennes est l’opportunité pour le plus grand nombre de ménages de devenir propriétaire de leur résidence principale. Grâce à ce nouvel acteur foncier créé par la loi Alur, les futurs propriétaires sont accompagnés et sécurisés dans leur projet d’achat. Les biens acquis et proposés par l’Organisme Foncier Solidaire sont des logements neufs situés dans des zones urbaines dynamiques.

En sollicitant un achat par l’OFS, vous pouvez donc acheter :

  • Un bien neuf à un coût moins élevé
  • Un bien immobilier situé dans un quartier dynamique et convoité, en coeur de ville / de métropole

Un logement moins cher, comment est-ce possible ? Grâce à la dissociation murs / sol !

Vous vous demandez comment fonctionne le Bail Réel Solidaire ?

Comment peut-il rendre accessible la propriété au plus grand nombre ? La clé du dispositif est la dissociation du bâti – les murs du logement – et du foncier – le sol –, la parcelle sur laquelle est construit le bâtiment dans lequel se trouve votre appartement.

Grâce au Bail Réel Solidaire, le foyer achète les murs de son logement, et loue le terrain à l’OFS en lui versant une redevance. Ce principe de dissociation permet de faire baisser le prix d’achat de 15 % à 30 % par rapport aux prix pratiqués sur le marché pour le même type de biens.

Ainsi, vous pouvez acheter dans un premier bien immobilier pour un coût plus abordable. Un avantage non négligeable en termes d’investissement.

Concrètement, posséder les murs et non la parcelle sur laquelle est construit l’immeuble ne change rien au quotidien. De plus, la conservation du foncier par l’OFS s’inscrit dans une logique anti-spéculative, visant à éviter une flambée des prix des biens immobiliers.

 

Pour tout connaitre sur le Bail Réel Solidaire > télécharger notre Guide pratique « Devenir propriétaire grâce à l’Organisme Foncier Solidaire »